Nadalette La Fonta Six

Le roseau penchant, histoire d’une merveilleuse opération

Le roseau penchant, histoire d’une merveilleuse opération: Le récit d’une aventure qui a conduit Nadalette La Fonta Six depuis 3 ans, après avoir été opérée de la colonne vertébrale et s’être réveillée paraplégique, à reprendre sa vie en main. Sauf que la moelle épinière a été touchée – aléa thérapeutique ou faute à pas de chance – elle se réveille paraplégique. Dès lors, la vie ne sera plus jamais comme avant. Elle découvre le handicap, le corps emprisonné, le statut de patient, le quotidien à l’hôpital. Infantilisation et rééducation.

Avec une vie de famille brutalisée et l’incertitude pour seul horizon, comment retrouver une identité quand tout nous échappe ?

Les illustrations originales représentant ma colonne vertébrale, sont l’oeuvre de l’artiste Sophie Renard qui me les a offertes et a gracieusement accepté que je les utilise pour la couverture et la communication du Roseau penchant. Ce dont je la remercie.

Comment faire face à la peur, calmer son chagrin,
dire sa peine, sa colère ?

Et reprendre sa vie en main.

Une vie construite avec le refus de la scoliose, autour du passage d’obstacles et de l’auto protection, avec des idéaux d’apparence et de conformité. L’accident thérapeutique a tout bouleversé, tout a changé. Elle ne marchait plus, sa famille est explosée, sa vie en vrac. Huit mois d’hôpital, emprisonnée, les douleurs. Et pourtant des bons moments! Sans chercher l’exemplarité, cela peut arriver à tout le monde. La surprise pour ceux qui la connaissent et elle-même, c’est cette forme d’exorcisme, avec une violence du style dont elle est consciente. Son envie de vivre.

Avec une écriture singulière, tantôt poétique, tantôt âpre, toujours portée par une langue réjouissante et sans jamais rien perdre de son humour, Nadalette La Fonta Six dépeint un univers de souffrances et de désespoir, parfois éclaboussé de joie. Car ce récit, c’est celui d’un combat mais aussi d’une renaissance.

©Gaël Dupret, France, Paris le
17-01-2018 : RED for Executive Women
Photo : Nadalette LA FONTA SIX, auteur.
Nadalette LA FONTA SIX, author.

Nadalette La Fonta Six, nouvelle auteure, bien que née en 1955 à Paris, remet sa vie sur la trajectoire de l’écriture, objet de tous ses désirs et retrouve sa voie et sa voix. Elle a auparavant occupé longuement des responsabilités de Marketing et Communication, à l’international. Elle a dirigé des équipes et des projets variés dans des environnements professionnels complexes et multiculturels demandant une capacité d’écoute. Coach, elle s’est consacrée à une meilleure compréhension des processus de changement et de l’accompagnement des individus dans ces passages dans l’entreprise, mais aussi à titre bénévole. La diversité, l’inclusion sont des sujets qui lui tiennent à cœur. Elle est partie en mission bénévole en Inde www.ibm.com/corporateservicecorps. Dans ses fonctions passées en tant que Membre du Conseil d’administration de PWN Paris, elle a soutenu activement l’émergence des réseaux féminins. Elle est mariée et mère de trois filles. Elle vit actuellement entre Paris et La Rochelle

Nadalette La Fonta Six raconte l’opération ratée qui l’a rendue paraplégique. Un témoignage édifiant sur la médecine et le monde de l’hôpital, mais aussi le récit d’une rédemption. Celle d’une femme qui a décidé de reprendre sa vie en main. (…)
Le tout en 180 pages écrites au scalpel, récit sans concession d’une terrible épreuve personnelle qui est aussi une méditation – sur la liberté, la féminité, les liens du sang et tant d’autres choses. Une plongée dans les profondeurs les plus obscures de la vie.
Et finalement, le récit d’une rédemption, celle d’une femme qui se relève grâce à sa volonté, à l’amour qu’elle porte en elle et bien sûr, grâce à l’écriture. Puisque son livre est à la fois un partage et une thérapie. »

Extrait de l’article d’Anne-Marie Rocco,grand reporter du magazine Challenges

Faut-il souffrir
pour oser écrire ?

Pendant près de quarante années, Nadalette La Fonta Six enfouit son rêve : devenir écrivain.

Sur tous les fronts, Nadalette s’active. Femme de caractère, investie, passionnée, elle enchaîne les succès professionnels, occupe une position enviée dans le monde de la communication, du marketing, du management des talents. Épouse et mère de trois filles, elle mène aussi sa vie personnelle, tambour battant, régentant le quotidien, les vacances et les fêtes à la maison… Nadalette n’est pas du style à rester inactive, immobile.

POURTANT.

Pendant près de quarante années, Nadalette enfouit, aussi, son cauchemar : une sévère scoliose.
Le mal s’accentue, les douleurs se font toujours plus présentes, plus fortes. Nadalette ne peut plus attendre, ne peut plus reculer, elle doit se faire opérer. Enfin, Nadalette l’accepte. Mais après neuf heures d’intervention, et deux tiges de titane glissées dans sa colonne vertébrale, elle apprend à son réveil que sa moelle épinière a été touchée. Elle est paraplégique.
La vie bascule, les repères volent en éclats.
Comment accepter l’inacceptable ? Comment trouver encore un sens à la vie ? Comment faire face à la colère, à la souffrance ?
Pour Nadalette, « le cauchemar comporte des bénéfices cachés »… et parmi ceux-ci, se confronter à son véritable soi, oser réaliser ses rêves : ÉCRIRE.

portrait d’une brillante business woman
devenue roseau penchant littéraire

Jusqu’à notre dernier jour, et même peut-être après, rien ne nous arrive
que nous ne sachions transformer, transmuter.

Auparavant…
Nadalette La Fonta Six mène de front une brillante carrière professionnelle et une vie sociale et personnelle épanouie.

Durant de nombreuses années, elle dirige des équipes et des projets variés, dans des environnements complexes et multiculturels, requérant une capacité à conseiller les dirigeants et à travailler dans le cadre de missions mondiales, notamment à travers des fonctions de direction de la communication pour plusieurs leaders de l’Industrie (Renault, Apple Computer, McDonnell Douglas, Thomson CSF). En 1996, elle intègre IBM Europe où elle occupe des responsabilités de communication et de Marketing avant de devenir manager d’un pôle Talents pour la France et l’international.

Me passionnant pour le management des Talents, Coach CorporateCoachU, Gestalt et PNL, je me suis consacrée à une meilleure compréhension des processus de changement et de l’accompagnement des individus et des équipes internationales, dans le cadre de mes fonctions, en coachant et mentorant de
nombreuses femmes en entreprise, mais aussi au travers d’initiatives multientreprises – notamment entre Danone et IBM – et à titre bénévole.

Nadalette La Fonta SixÉcrivaine

Parce que la diversité et l’inclusion lui tiennent à coeur, la business woman accomplie n’hésite pas à donner toujours plus d’elle-même et s’engage dans le programme mondial https://www.ibm.com/ibm/responsibility/corporateservicecorps/ pour faciliter la dynamique des équipes bénévoles, et puis, part en Inde, à son tour, travailler pour des ONG.

Par ailleurs, en tant que membre du Board /VP de PWN – Professional Women Network Paris, elle soutient activement l’ouverture et l’émergence des réseaux féminins et du Mentoring, et contribue en 2013, avec PWN et le Club du XXIème siècle, à la création du premier programme de mentoring destiné aux femmes issues de la diversité multiculturelle, expérimentant le double plafond de verre.

Je me suis jetée à corps perdu dans mes différentes fonctions, j’effectuais de nombreux voyages à l’international. Je n’en avais pas alors conscience mais aujourd’hui je réalise que, durant toutes ces années, j’ai négligé la scoliose qui me rongeait petit à petit, j’ai complétement enfoui le rêve que j’avais en moi.

Nadalette La Fonta SixÉcrivaine

2014 :
L’opération, neuf heures et Nadalette change de monde…

Pendant un an, j’ai été un vrai légume, je ne pouvais pas même lire… Autant dire que j’ai largement eu le temps de rentrer en moi et de laisser mûrir certaines choses. J’ai été confrontée à la dureté que je m’imposais depuis toujours pour réussir professionnellement et socialement.

Nadalette La Fonta SixÉcrivaine

Tout bascule en 2014 pour Nadalette La Fonta Six. L’opération de sa scoliose lèse sa moelle épinière.

En l’espace de quelques heures, Nadalette passe d’un monde dans lequel elle est active et indépendante, maîtrise toutes les situations, sa vie, à un monde où elle est corsetée sur un lit d’hôpital puis sur un fauteuil roulant, dépendante des autres pour le moindre mouvement.

Le milieu hospitalier qui infantilise le patient, la salle de rééducation pour ré-apprendre au cerveau la verticalité, les membres morts, le « trip » hallucinatoire à la kétamine pour « lisser les douleurs neuropathiques », la souffrance des proches… Nadalette ne lâche rien. Jour après jour, elle se bat pour reprendre sa vie en main et retrouver le sens de sa vie, donner un sens à sa nouvelle vie.

Le réveil de l’écriture,
l’éveil à une nouvelle vie

Quand je suis sortie de Garches, j’étais très en colère. Mon mari m’a alors conseillée d’écrire.

L’évidence fait jour. Depuis ses 20 ans, Nadalette portait toujours en elle son rêve d’écriture. A l’encre de sa douleur, de sa colère mais aussi de sa positivité, de son humour, elle trempe sa plume et écrit.
Trois ans après son opération et une intense rééducation, Nadalette a quitté le fauteuil roulant et marche avec une canne, a laissé le costume de business woman et publie son premier livre, Le roseau penchant, histoire d’une merveilleuse opération aux Editions Fauves. Elle fait par ailleurs partie de REDforExecutiveWomen, un travail photographique de Gaél Dupret sur les femmes qui ont réussi à être reconnues pour leurs compétences, leur travail et leur persévérance.

Les épreuves doivent permettre de nous poser des questions essentielles : qu’est-ce que je fais de ma douleur ? Que puis-je en tirer pour donner un sens à ma vie ?

Nadalette La Fonta SixÉcrivaine

Si la douleur fut le détonateur de son premier livre, Nadalette La Fonta Six avance aujourd’hui pas à pas, le corps encore hésitant, mais sûre du chemin qu’elle veut poursuivre, l’écriture.

Parution le 9 novembre 2017
184 pages – 17€

Fauves Éditions

Se réveiller paraplégique après une banale opération du dos. Se retrouver prisonnière des mois durant d’un lit d’hôpital. Endurer l’infantilisation, déplorer la perte d’autonomie… Ainsi va la vie de Nadalette La Fonta Six, depuis que, lors d’une intervention visant à corriger une sévère scoliose, sa moelle épinière est endommagée.

Aléa thérapeutique ou faute à pas de chance ? La réponse demeure vague. Restent les dommages, irréversibles. Et une certitude : la vie ne sera plus jamais comme avant. Dès lors, comment appréhender
le handicap ? Commenter surmonter la peur et la douleur ? Venir à bout du chagrin, de la colère ? Se prémunir de l’explosion familiale ?
Bien qu’à la lecture de son récit on ne puisse s’empêcher de s’identifier – « si ça m’était arrivé, à moi » -, l’auteure ne prétend pas apporter de réponse universelle. Son témoignage est avant tout un cri subjectif porté par une écriture singulière – tantôt poétique, tantôt brutale et crue. Et c’est sans jamais perdre de son humour qu’elle propose des pistes pour parvenir à une forme de résilience.
Preuve vivante qu’à l’issue du combat, la renaissance est possible : trois ans après, en dépit d’une autonomie sérieusement entamée, elle a retrouvé le sourire et trouvé le courage de témoigner.